Le lien d’attachement et l’infidélité

Les travaux sur le lien d’attachement nous ont depuis longtemps montré l’impact de la relation entre le petit enfant et son parent soignant et son développement socio-affectif.  Dans ce sens, une recherche vient de faire le lien entre le type d’attachement et l’infidélité.  Les chercheurs ont été en mesure d’établir qu’il existait une corrélation significative entre le fait d’être infidèle (ou penser à l’être) et le fait d’avoir développer un lien d’attachement de type anxieux-évitant à la petite enfance.

L’article de Science Daily

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s