Le rôle de l’inattendu dans l’apprentissage

On sait bien depuis Piagiet que les déséquilibres sont essentiels au processus d’apprentissage.  Voilà maintenant qu’un type de déséquilibre, l’exposition à l’inattendu, semble jouer un rôle très important.  C’est que vient de mettre en lumière une recherche de l’Université de Pennsylvanie.  En effet, les événements inattendus sont mieux enregistrés que les autres.  Bref, comme professeur, il faudra penser à continuer à vous surprendre!!

L’article sur Science Daily

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s