Nouvelle recherche sur l’agressivité et la victimisation

Les enfants qui manifestent des signes de dépression, d’anxiété ou encore d’agressivité sont plus susceptibles d’être victimes des moqueries de leurs pairs de classe plus tard.  Voilà la conclusion d’une recherche paru récemment qui vient supporter d’autres observations réalisées précédemment (voir ici).

 

L’article sur Science Daily

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s