Délinquance et reconnaissance des émotions

Et si la délinquance s’expliquait en partie par l’inhabilité à reconnaître les émotions des autres?  Cette hypothèse pourrait nous mettre sur une piste intéressante si on considère les résultats d’une recherche qui montrent que les délinquants ont de la difficulté à faire la différence entre le dégoût et la colère.

L’article sur Science Daily

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s