Les livres « d’auto-thérapie » peuvent nuire…

Quand l’aide n’est pas ajusté, non seulement la personne n’en tire aucun bénéfice, mais elle peut également voir son état s’aggraver.  Bref, une autre étude nous démontre encore que le principe « une intervention est mieux que pas d’intervention du tout » ne représente pas une ligne de conduite à suivre…

L’article sur BPS Research Digest

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s