Musique et intelligence : oubliez « l’effet Mozart »

Certains auteurs prétendaient que l’écoute de musiques classiques permettaient d’améliorer ses performances cognitives.  C’est ce qu’ils ont appelé « l’effet Mozart ».  Toutefois, une récente méta-analyse de 40 recherches indépendantes conclut qu’aucun impact significatif ne peut être attribué à ce prétendu phénomène.

L’article sur Science Daily

L’article sur Radio-Canada.ca

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s