Exposées à un stress immédiat, les femmes optent pour des comportements de rapprochements

Le réflexe de fuir ou de combattre devant un stress s’appliquerait davantage aux hommes.  C’est ce que suggère une équipe de chercheurs qui affirment du même coup que la réaction des femmes vise plutôt à favoriser les rapprochements.  Elles recherchent ainsi le support nécessaire dans leurs relations sociales.

L’article sur le site internet du Scientific American

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s