L’écart entre les garçons et les filles qui réussissent au cégep est minime

Une équipe du Cégep de Ste-Foy, suite à une recherche où ont été interrogés 600 étudiants de 27 collèges, affirme que les différences entre les garçons et les filles qui réussissent bien ne sont pas énormes.  C’est lorsqu’on s’attarde aux étudiants en difficultés que l’écart apparaît.  En effet, les garçons affirment dans une plus grande proportion que les filles que le manque d’intérêt pour les études et le temps consacré à un emploi pourraient les amener à abandonner le cégep.  De l’autre côté, les difficultés scolaires représentent l’obstacle principal chez les filles.

L’article sur Cyberpresse

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s