Le bonheur n’est pas un point fixe déterminé

Des chercheurs ont déjà proposé que nous avons un niveau de bonheur de base.  Largement déterminé par nos gène, il serait comme un point fixe vers lequel nous tendons naturellement à revenir.  Ainsi, la « quantité » que vous vivez en moyenne est à peu près toujours la même.  Vous gagnez la loto, quelques mois plus tard, vous revenez à ce point, ni plus, ni moins heureux.  Vous devenez paraplégique, c’est la même histoire (je vous suggère de regarder cette présentation de Dan Gilbert, auteur de Stumbling on Happiness).

Toutefois, d’autres chercheurs contestent cette idée.  Ces derniers disent observer des modifications importantes dans le niveau de bonheur d’un individu à travers sa vie.

L’article sur InsoliScience

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s