La flore intestinale pourrait être à l’origine des maladies psychiatriques

Si les résultats d’une récente étude sur les souris venaient qu’à se transposer à l’homme, nous pourrons peut-être envisager que la flore intestinale est à l’origine des maladies psychiatriques.  Dans cette dernière, les souris privées de bactéries intestinales étaient plus actives et montraient moins de symptômes d’anxiété que les autres.

L’article sur Futura-Science

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s