Éviter de s’effondrer sous la pression lors d’un examen

Des chercheurs ont récemment établi un lien entre la mémoire de travail, l’anxiété et le stress.  Leurs résultats montrent que, lors d’une situation de stress provoqué par un test de mathématique, certaines personnes performaient mieux alors que d’autres s’écroulaient.  Cette différence s’explique par le niveau d’anxiété que leur générait l’épreuve : plus les sujets étaient anxieux à propos du test et plus le stress les affectait négativement.

Comme une autre recherche l’a souligné,  un bon remède consiste alors à écrire à propos de ses peurs un peu avant le test afin de diminuer son anxiété.

L’article sur le site UCHicago News

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s